Actualités

Recherche contre le cancer à l'ICM

30 Janvier 2017

Alain Thierry et son équipe

Une simple prise de sang pour détecter et suivre l’évolution de la maladie

Pionnière dans l’utilisation de l’ADN circulant, l’équipe d’Alain Thierry ouvre des perspectives dans la détection et le suivi des patients atteints de cancer

Sur le campus de l’ICM, Alain Thierry, chercheur à l’Institut de Recherche en cancérologie de Montpellier (IRCM), travaille depuis plus de 12 ans sur les ADN tumoraux circulants qui s’avèrent maintenant comme une avancée diagnostique majeure.

L’équipe d’Alain Thierry propose une simple prise de sang (ou biopsie liquide) pour détecter et analyser les ADN circulants qui portent les mutations génétiques des cellules cancéreuses dont ils sont issus.

L’analyse de l’ADN circulant étend le champ d’application de la médecine personnalisée, basée sur  la caractérisation tumorale, pour les tumeurs solides.

Aujourd’hui, l’équipe montpelliéraine est engagée dans plusieurs essais cliniques académiques et industriels. Ils visent à déterminer le choix du traitement (le profil moléculaire permettant d’individualiser le traitement), à détecter la maladie résiduelle après chirurgie, à surveiller la récurrence, à détecter la résistance au traitement et à dépister le cancer.

Les chercheurs bénéficient de banques de données clinico-biologiques, uniques en France et en Europe, et ce grâce au soutien du SIRIC Montpellier Cancer. Plus de 2 500 patients seront inclus à l’horizon 2019 dans les établissements participants au projet.

Vidéos
Aucune vidéo actuellement.