Actualités

Des signatures de MicroARN circulants pour une prise en charge individualisée des patients

26 Janvier 2015

L’ICM initie des projets de recherche translationnelle afin de découvrir des biomarqueurs pour développer une médecine personnalisée en oncologie. Un programme est actuellement en cours en partenariat avec la société Theradiag, seul industriel français développant des tests basés sur la détection des MicroARN. Le projet MiCRA, lauréat en mars 2014 du Concours Mondial de l’Innovation, est porté à l’ICM par le Dr Eric Assenat (responsable clinique) et le Dr Evelyne Crapez (responsable scientifique). Il a pour objectif d’identifier des signatures de MicroARN circulants afin de personnaliser la prise en charge des patients atteints d’un cancer du rectum localement avancé. 

 

Avec 17 000 nouveaux cas annuels, le cancer du rectum est le 5ème cancer le plus fréquent en France, tous sexes confondus. Le traitement de cette pathologie repose à l’heure actuelle sur le degré d’extension de la tumeur. Pour les stades localement avancés, le traitement standard combine une radiochimiothérapie (RCT) néo-adjuvante, suivie dans les 8 semaines d’une exérèse chirurgicale puis d’une chimiothérapie post-opératoire. Néanmoins, les équipes médicales ne disposent pas à ce jour de marqueurs capables de prédire l’efficacité de la RCT pré-opératoire ou l’apparition de métastases. La mise en place de ces outils décisionnels permettrait la réalisation de chirurgies et traitements post-opératoires personnalisés.

Une intensification de dose ou de nouvelles thérapies pourraient être proposées aux patients à risque de récidive métastatique alors qu’une désescalade thérapeutique pourrait cibler les patients à faible risque de récidive. 

À terme, l’ICM et Theradiag devraient proposer un test sanguin utilisable dès le diagnostic d’un cancer du rectum localement avancé pour une prédiction précoce de l’efficacité des traitements et du pronostic. 

Les MicroARN,des biomarqueurs d’avenir…

Les MicroARN sont de petites molécules d’ARN qui régulent l’expression des gènes via leurs interactions avec les ARN messagers. De nombreuses applications diagnostiques sont aujourd’hui étudiées dans les domaines de l’auto-immunité, de l’oncologie, des maladies infectieuses, des neuropathies, des maladies cardiovasculaires, etc.

Vidéos
Aucune vidéo actuellement.
À télécharger
Aucun téléchargement actuellement.