Actualités

Inauguration TEP SCAN UNITEP

20 Juin 2012

Inauguration Tep scan ICM

Le Pr Jacques Domergue, Directeur Général du CRLC Val d’Aurelle, les responsables des services de Médecine Nucléaire du CRLC et de Scintidoc, le Dr Martine Aoustin, Directeur Général de l’ARS et M. Hugues Bousiges, Président du Conseil d’Administration du CRLC, ont inauguré le 20 juin un appareil TEP SCAN de toute dernière génération.
Examen d’imagerie moderne, le TEP SCAN est aujourd’hui incontournable en cancérologie ; il induit une modification de la prise en charge des patients dans près d’un tiers des cas. 
Ce nouvel appareil, bénéficiant des dernières avancées technologiques, permet un examen plus rapide, plus précis, avec une meilleure contribution diagnostique et un suivi plus pertinent de l’efficacité des traitements pratiqués (chimiothérapie, radiothérapie).

Une association exemplaire

Le TEP SCAN « Discovery NM/CT 670 » de GE est exploité en collaboration, par les médecins nucléaires du CRLC Val d’Aurelle et ceux du service libéral SCINTIDOC, dans le cadre d’un Groupement de Coopération Sanitaire (GCS UNITEP). 
Pour le Pr Jacques Domergue, directeur général du CRLC Val d’Aurelle, « L’arrivée du TEP SCAN constitue un atout considérable pour optimiser la prise en charge des patients. Elle confirme également l’engagement des acteurs en cancérologie de la région à mutualiser leurs moyens et à avancer, grâce à l’imagerie de demain, sur la voie de la médecine personnalisée ».
L’alliance public-privé que représente UNITEP est encouragée par l’ARS. Elle répond à la nécessité de rassembler les ressources humaines, les compétences et de favoriser la disponibilité de matériel de haute technologie. Cette association permet de garantir de meilleurs délais pour l’examen à chaque patient et ainsi d’augmenter la chance de survie. Dans son prochain schéma régional d’organisation sanitaire, l’ARS a prévu de doubler le nombre d’appareils en Languedoc-Roussillon dans les cinq ans à venir.

Une application en cancérologie…

Les cellules cancéreuses ont la propriété d’avoir une consommation de glucose plus importante que les cellules normales. En injectant du glucose marqué par du fluor radioactif (F 18), on observe sa répartition dans l’organisme, les zones hyperactives inhabituelles sont suspectes de foyers cancéreux. Afin de mieux les repérer, le TEP SCAN réalise simultanément, la détection du F18 et un scanner radiologique. La superposition des foyers hyper-radioactifs sur les images anatomiques permet aux médecins spécialistes de faire le diagnostic de cancer ou de métastases.
Les intérêts de cette technique sont multiples, celui d’associer l’extrême sensibilité de la fixation radioactive moléculaire de la tumeur à la précision anatomique du scanner radiologique, celui d’obtenir une vue « panoramique » corps entier pour ne pas ignorer une localisation inconnue de métastases et celui encore de confronter le potentiel agressif de la tumeur à ses caractéristiques anatomiques. Le tout au cours d’un seul examen indolore.

Un diagnostic et un suivi thérapeutique améliorés pour les patients

Grâce à la détection de très petites anomalies, quasi invisibles au seul scanner, le TEP SCAN permet le diagnostic précoce de la tumeur ou des récidives. Il permet aussi d’évaluer l’efficacité du traitement mis en route. Ce paramètre est essentiel à l’heure où l’on dispose de solutions thérapeutiques variées, de plus en plus onéreuses. Cet examen permettra de justifier la poursuite ou non de la chimiothérapie mise en place, voire d’arrêter un traitement inadéquat.

Une optimisation de la radiothérapie

La tumeur irradiée est rarement homogène, elle est faite de foyers de cellules malignes plus ou moins actives qu’il faudrait traiter au prorata de leur activité. Le couplage du TEP SCAN avec les images de dosimétrie va permettre de mieux définir le champ d’irradiation, de l’adapter spécifiquement au patient, d’en augmenter son efficacité et de limiter les effets secondaires.

Un examen spécifique

La très haute technicité de cette imagerie, le produit radioactif coûteux, le nombre de praticiens nécessaires, les contraintes de l’installation font du TEP SCAN un examen très sophistiqué. C’est pourquoi les indications de cet examen sont codifiées très précisément selon les SOR (Standards Options Recommandations). En Languedoc-Roussillon, un référentiel régional est à la disposition des spécialistes sur le site d’ONCO-LR.

… mais aussi dans d’autres domaines

Le TEP SCAN est utilisé également en cardiologie, en neurologie et pour localiser des infections et autres inflammations. 
Plusieurs traceurs spécifiques de la dégénérescence du tissu cérébral sont aujourd’hui à l’étude pour une détection précoce de la maladie d’Alzheimer.

Et les apports à la recherche

Le TEP SCAN est un outil de recherche précieux. Il permet pour les essais cliniques d’évaluer de nouveaux traitements, en recherche fondamentale il permet de mettre au point de nouveaux traceurs.

Vidéos

Phonebloks

À télécharger