Actualités

Le cancer doit rester une priorité du nouveau gouvernement

18 Mai 2017

cancer priorités

Au moment où se déroule, à Paris, la « Healthcare Week » et, au lendemain de la nomination de Madame Agnès Buzyn en tant que Ministre des solidarités et de la santé, UNICANCER, la Fédération des Centres de lutte contre le cancer (CLCC) rappelle au nouveau gouvernement ses propositions pour intégrer le cancer dans les priorités du prochain quinquennat. La Fédération se tient prête à travailler avec les instances dédiées pour leur mise en œuvre. Le cancer, maladie grave, nécessite un engagement fort du gouvernement. De nombreux points du programme « santé » du Président de la République Emmanuel Macron convergent avec les propositions de la Fédération, qui attend du nouveau Président qu’il inscrive la lutte contre le cancer dans ses priorités.

Le Pr Marc Ychou, Directeur Général de l’ICM, conjointement avec tous les centres de lutte contre le cancer, rappelle que « le cancer est la première cause de mortalité en France, le cancer touchera 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 avant 85 ans. Le combat doit être mené sur tous les fronts : prévention, soins et recherche. A l’ICM, toutes les équipes sont mobilisées pour lutter efficacement contre la maladie. L’engagement et le soutien du nouveau gouvernement est capital pour relever le défi».

LES DIX PROPOSITIONS CLÉS d’UNICANCER

  1. Garantir une prise en charge des malades atteints d’un cancer sans aucun dépassement d’honoraires dans tous les établissements de santé ayant une activité de cancérologie.

  2. Lancer un nouveau Plan cancer au cours de la prochaine mandature présidentielle.

  3. Maintenir la reconnaissance par l’État de la spécificité des Centres de lutte contre le cancer (CLCC) : terrains privilégiés pour l’expérimentation et la diffusion de l’innovation en cancérologie bénéficiant à tous, les CLCC sont des établissements de santé privés à but non lucratif et à mission de service public,  exclusivement dédiés aux soins, à la recherche et à l’enseignement en cancérologie.

  4. Mieux financer l’innovation aussi bien médicale, qu’organisationnelle. Celle-ci doit être le moteur du système de santé français.

  5. Donner aux établissements de référence en cancérologie tels que les Centres de lutte contre le cancer les moyens de coordonner le parcours de soins des malades de moins en moins hospitalisés.

  6. Profiter des opportunités créées par la e-santé pour rendre les patients acteurs de leur parcours de soins.

  7. Garantir la pérennité des Sites de recherche intégrés sur le cancer (SIRIC).

  8. Contractualiser un financement structurel des centres experts et de recours afin qu’ils puissent développer une recherche clinique académique.

  9. Répondre à l’enjeu majeur que représente la constitution de grandes bases de données de santé (big data santé).

  10. Accompagner l’émergence de nouveaux métiers en cancérologie en s’appuyant sur le développement des pratiques avancées.

> Consultez toutes les propositions UNICANCER 

Vidéos
Aucune vidéo actuellement.
À télécharger