Actualités

Vendée Globe : le compte à rebours est lancé !

29 Avril 2016

Cap contre le cancer

Le 6 novembre 2016 débutera la seule course à voile autour du monde, en solitaire, sans escale ni assistance, le Vendée Globe.

Cette huitième édition du Vendée Globe s’élancera des Sables d’Olonne le dimanche 6 novembre 2016. Notre parrain, Kito de Pavant, prendra le départ du Vendée Globe 2016 en ajoutant un cap à son tour du monde, le Cap contre le cancer.

 Kito de Pavant

Nous sommes tous concernés par le cancer, de près ou de loin, tôt ou tard. Mais la fatalité n’existe pas. Nous pouvons tous ensemble agir et permettre des progrès sensibles pour lutter contre la maladie. En m’associant à l’ICM, l’Institut du Cancer de Montpellier, je mets le Cap Contre le Cancer. Ainsi, je compte aider les chercheurs à trouver de nouvelles solutions thérapeutiques et apporter tout mon soutien aux patients dans leur lutte contre la maladie.

Sa préparation au Vendée Globe

Après plusieurs mois de chantier pour le bateau (de mars à mai) le bateau a été mis à l’eau début juin. Puis, Kito de Pavant a participé à la Giraglia Rolex Cup du 11 au 18 juin, où il a terminé 4ème. C’est l'une des plus grande course croisière (trois jours de régates) au large de la Méditerranée qui réunit chaque année plus de 200 bateaux. Après ce week-end de navigation, Kito a attaqué les entraînements pour les mois de juillet et août, afin d’entreprendre le convoyage du 60’ Bastide Otio aux Sables d’Olonne, fin septembre.

Le parcours

Le parcours du Vendée Globe, une véritable épreuve d’endurance, consiste à faire le tour de l’Antarctique en passant par trois caps mythiques: Bonne Espérance, Leeuwin et Horn. En tout, ce sont 25.000 milles (45.000 kilomètres) que devront parcourir Kito de Pavant et les autres skippers.

 

L’itinéraire se compose de trois étapes: tout d’abord, la descente de l’océan Atlantique, puis la longue traversée des mers du sud avec l’océan Indien, ensuite l’océan Pacifique, le plus grand océan du monde où il n’est pas rare de croiser des icebergs. Enfin, les skippers remonteront l’Atlantique afin de rejoindre Les Sables d’Olonne, point de départ et d’arrivée de cet « Everest des mers ».

Vidéos
Aucune vidéo actuellement.