Le CO Testeur - Le mesureur de monoxyde de carbone

Thème : Addiction
Niveau : Adultes fumeurs, Lycée
Durée : Dépend du nombre de jeunes souhaitant faire le test. Prévoir 10’/personne
Personnes ressources : CESC, Infirmier scolaire

Référence au socle commun de connaissances, de compétences et de culture

  • Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer,

  • Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre,

  • Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen.

   Objectif général : Réaliser des mesures du CO expiré avec un CO testeur.

  Objectifs spécifiques :

A la fin de l’activité, l’élève sera capable de :

  • Evaluer le taux de CO dans l’air expiré du fumeur et du non fumeur,
  • Analyser son taux de CO au regard de sa consommation,
  • Décrire l’effet du monoxyde de carbone sur l’organisme,
  • Comparer les mesures aux seuils des recommandations sanitaires (intoxication au CO),
  • Relier son taux de CO aux seuils et risques pour la santé,
  • Trouver des solutions pour diminuer ou arrêter sa consommation.

   Matériel

  • Un CO Testeur (disponible à Epidaure).

   Organisation de l’activité

Avant l’intervention :

  1. Vérifier le zéro (30 secondes à l'air de la pièce). Le chiffre lu doit être compris entre 0 et + 5, certains appareils font un zéro automatique,
  2. Si le chiffre sort de cet intervalle il faut réviser l’appareil, ou vérifier que la pièce où l'on se trouve n'est pas polluée,
  3. La lecture se fait 30 secondes après la fin de l'expiration profonde,
  4. La mesure se fait en partie par million (ppm),  certains appareils convertissent en valeur la teneur en équivalent HbCO.

Pendant l’intervention :

  1. Placer l’embout plastique sur l’emplacement réservé,
  2. Placer l’embout buccal à usage unique (carton) dans l’embout plastique,
  3. Allumer l’appareil et positionner le curseur en mode ppm,
  4. Attendre que l’appareil s’initialise ou se remette à « zéro" si plusieurs mesures sont effectuées,
  5. Demander à la personne :
  • D’inspirer très profondément,
  • Puis, de retenir sa respiration pendant 15 secondes,
  • De bien mettre l’embout dans la bouche,
  • Et d’expirer à débit moyen, la plus prolongée possible "en vidant totalement les poumons".

Donner le résultat et le situer par rapport à cette échelle CO : (Cf. annexes)

  • 0-5 ppm : Pas d’intoxication,
  • 5-10 ppm : Intoxication faible,
  • 10 – 15 ppm : Intoxication moyenne,
  • 15-25 ppm : Intoxication important,
  • >25 ppm : Intoxication très importante (consommation de cannabis ou narguilé).

  Prolongement

Cette activité peut intervenir dans le cadre d’une intervention plus large sur les produits psychoactifs (cannabis, tabac, alcool), sur le thème de la fête ou sur la résistance à la pression des pairs.


Haut de pageConsultez toutes les fiches de la thématique