Le soleil

Le soleil est indispensable à la vie et a de nombreuses actions bénéfiques :

  • Il apporte la chaleur et la lumière nécessaire à la vie sur terre.
  • Le rayonnement ultraviolet est nécessaire à la synthèse de la vitamine D. Celle-ci est essentielle à l’organisme pour fixer le calcium sur les os. Mais les quantités d’exposition nécessaires sont extrêmement faibles, 10 minutes par jour à la lumière solaire suffisent !
  • Le soleil améliore notre moral. Sa lumière peut nous rendre plus gai, sa chaleur décontracte.

Mais les rayonnements solaires peuvent devenir dangereux pour notre organisme lors d’une exposition trop intense. Il peut causer à court terme :

  • Des coups de soleil
  • Des insolations
  • Une déshydratation particulièrement dangereux chez les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes âgées. Il résulte d’une perte d’eau et de sels minéraux…la régulation de la température du corps ne se fait plus (fièvre) et des photos dermatoses (pathologies aiguës liées à l’exposition solaire et parfois favorisée par l’ingestion ou l’application de médicaments, de cosmétiques, de parfums ou le contact avec certaines plantes).

A long terme, le soleil peut être responsable de dommages irréversibles :

  • Le coup de soleil léger ou grave traduit la surexposition et la prise de risque de lésions cutanées ultérieures, notamment des tumeurs.
  • Le vieillissement cutané fortement accéléré par les rayons solaires. Les UVA détruisent les fibres de collagène et d’élastine qui font la tonicité structurelle de la peau. Le résultat est «l’élastose solaire» : un épiderme aminci, ridé, sans élasticité.
  • Les UV entraînent la fabrication de pigment qui, dans de « bonnes conditions » aboutissent au bronzage tant recherché. Mais pour beaucoup de sujets (roux, blonds), ils entraînent l’apparition de tâches de rousseur plus ou moins gracieuses, de lentigines : tâches ocre-jaune disgracieuses, de mélanose : tâches brunes très laides, de kératoses: croûtes plus ou moins colorées traduisant outre une hyper pigmentation, une anomalie de multiplication des cellules, première étape vers un cancer.

Les cancers de la peau sont le principal problème de santé lié à la surexposition au soleil. On distingue deux types principaux de cancers : les carcinomes et les mélanomes. S’ils ne sont pas traités à temps, ils pourront entraîner de nombreuses complications pouvant aller jusqu’au décès (dans environ 20 à 30% des cas de mélanomes). On distingue essentiellement deux types de tumeurs cutanées : les carcinomes et les mélanomes. Les carcinomes sont les plus fréquents, mais sont facilement guéris. Les mélanomes sont rares mais leur gravité est beaucoup plus grande. La fréquence des tumeurs cutanées est en augmentation constante dans les populations de race blanche depuis les 50 dernières décennies.

Au cours des expositions (piscine, plage, promenades, jardinage,…), utilisez une crème solaire 50+ écran UVB et UVA afin de protéger efficacement les zones exposées (visage, oreilles, cou, bras, avant-bras, dos des mains, jambes). L’application de cette crème devra être renouvelée régulièrement et systématiquement à la suite des baignades. Viendra en renfort une paire de lunettes de soleil possédant le logo CE 3 ou 4, preuve d’une protection sérieuse pour les yeux et latéralement enveloppante. Chapeau, T-shirt et ombre sont indispensables, en particulier pour les enfants et pour les personnes à phototype clair et pour tous lors d’une journée à indice UV élevé.