L'ICM, pionnier de la chirurgie robotique

L'ICM, centre de référence en Europe pour la chirurgie robotique.

L’ICM est équipé d’un robot chirurgical « Da Vinci » (Intuitive). Ce robot est un outil au service du chirurgien mais ne le remplace pas. Le système chirurgical Da Vinci constitue une main plus agile et précise pour le praticien, afin de réaliser des opérations plus complexes, avec une sécurité maximum.

Le robot Da Vinci utilisé à l'ICM

L'ICM, centre de référence en Europe

La chirurgie robotique apporte les avantages démontrés de la coelioscopie sur la chirurgie ouverte classique : récupération postopératoire et réinsertion professionnelle plus rapide, diminution de la douleur postopératoire, diminution de la rançon cicatricielle, pertes sanguines moindres, reprise du transit plus précoce, diminution de la durée d’hospitalisation. Les études qui évaluent ses avantages spécifiques sont en cours. Une vision plus précise en 3 dimensions, une meilleure ergonomie dans la gestuelle chirurgicale (position assise du chirurgien, articulation du bras robotique à 360 degrés), permettent d’augmenter la précision chirurgicale et vraisemblablement les indications d’interventions actuellement difficiles en vidéoendoscopie chirurgicale.

L’activité en chirurgie robotique rectale a fait de l’ICM le 1er centre français en nombre de patients opérés par cette technique et lui a permis de devenir un centre de référence européen.

Un robot chirurgical de dernière génération dédié à la recherche clinique

L’ICM assure la promotion d’une base de données cliniques prospective « Robot-CR » lancée en mai 2018, en collaboration avec le laboratoire Intuitive.

L'établissement a été sélectionné ainsi que 4 autres, pour mettre en place un nouveau robot dédié à la recherche clinique : le Da Vinci Xi (Intuitive). Toutes les données des patients, traités pour une pathologie colorectale et opérés avec ce dernier, seront répertoriées.
Si le robot de dernière génération est dédié exclusivement à la recherche dans le cancer colorectal pour l’ICM, il s’applique à toutes les pathologies du côlon et du rectum  (cancer du rectum, du colon, syndrome de Lynch, polypes, maladie de Crohn…) pour les CHU de Clermont-Ferrand, de Lyon, de Bordeaux et de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris.

Le programme est prévu pour une durée de 3 ans, avec un suivi des patients de 5 ans, et devrait concerner 150 patients par centre sur 3 ans, soit un total de 2 250 patients.

"L’objectif principal de cette étude est d’apporter des preuves scientifiques sur les chirurgies du côlon et du rectum assistées par robot.  Elle doit permettre de construire aussi une base de données cliniques de chirurgie."  Pr Philippe Rouanet.

Les opérations pratiquées à l'ICM

La chirurgie robotique à l'ICM concerne la chirurgie :

  • rectale,
  • oesophagienne,
  • hépatique,
  • pancréatique,
  • gynécologique,
  • urologique.

Le robot révolutionne la chirurgie des cancers du rectum

arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube