Médecine Nucléaire

L’ICM dispose d’un département récemment rénové de médecine nucléaire équipé d’appareils de haute technologie permettant une prise en charge optimale des patients.

La médecine nucléaire à l’ICM s’inscrit dans une expertise de haut niveau avec un équipement de dernière génération.

Equipement de la médecine nucléaire


Notre service est équipé de deux Gamma caméras couplées à un scanner, dont une Gamma caméra numérique acquise en 2020,  sur lesquelles sont réalisées toutes les scintigraphies (scintigraphie osseuse, cardiaque, lymphoscintigraphie…),d’un TEP scan, d’un échographe.

Les chambres d’hospitalisation pour les patients pris en charge pour une Radiothérapie Interne Vectorisée (Irathérapie, Lutathéra® …) ont été complétement rénovées en 2019, permettant d’accueillir ainsi nos patients dans des locaux spacieux et confortables.

Le service actuel est en cours de rénovation. Le nouveau secteur de scintigraphie et le nouveau laboratoire radiopharmaceutique sont désormais opérationnels. 

La dernière phase des travaux concernera le Tep Scan.  Ainsi, nos patients seront pris en charge dans des conditions optimales. Les espaces comme les salles d’attente, d’injection, de consultation, d’examen seront agrandis et très lumineux.

médecine nucléaire ICM

La Gamma caméra numérique : un équipement à la pointe en médecine nucléaire

L’ICM vient de se doter d’une gamma caméra numérique grand champ de toute dernière génération "CZT"» . Son arrivée dans les nouveaux locaux dédiés à la médecine nucléaire, permet une prise en charge optimale des patients grâce à cette technologie innovante de détecteur à "semi-conducteurs". Avec une meilleure résolution en énergie et une capacité plus fine de détection des lésions, elle permet d’administrer moins de radioactivité aux patients et de réduire les durées d’examen.

Ce nouvel équipement s’inscrit parfaitement dans la démarche « théranostique », mêlant thérapie et diagnostic. L’imagerie est ainsi utilisée pour personnaliser au mieux la thérapie. C’est notamment le cas pour le traitement par LUTATHERA®  qui est proposé lorsqu’une surexpression des récepteurs des tumeurs endocrines digestives est mise en évidence par la scintigraphie.

Par ailleurs, et c’est une première européenne, le service de médecine nucléaire a pu obtenir des images scintigraphiques chez un patient post traitement par LUTATHERA®  en installant un collimateur moyenne énergie « MEHRS » sur cette nouvelle gamma caméra. De nouvelles perspectives s’ouvrent pour améliorer les thérapies !

L'équipe de médecine nucléaire

L’équipe se compose de 5 médecins spécialistes de médecine nucléaire, d’un médecin endocrinologue, de deux radio-pharmaciens, d’une physicienne médicale, d’un cadre de santé, de 10 radiomanipulateurs et de 5 assistantes médicales.
Le service est également spécialisé dans la prise en charge des affections bénignes et malignes de la glande thyroïde.

Les médecins

  • Pr Pierre-Olivier KOTZKI (chef de département)
  • Dr Emmanuel DESHAYES
  • Dr Diana ILONCA
  • Dr Sophie GUILLEMARD
  • Dr Marie-Claude EBERLE
  • Dr Christine ESPITALIER-RIVIERE (médecin endocrinologue)

L'équipe paramédicale

L’équipe paramédicale du service de Médecine Nucléaire est composée de 10 manipulateurs en électroradiologie médicale dont les compétences leur permettent à la fois d’ accueillir et de préparer le patient, de réaliser et traiter les images, de préparer des médicaments radio-pharmaceutiques (MRP) à visée diagnostique et thérapeutique et de prendre en charge une activité de plus en plus importante en recherche clinique.

Outre ces compétences techniques, les manipulateurs du service de Médecine Nucléaire de l’ICM sont de véritables soignants aillant à cœur d’assurer une prise en charge optimale de nos patients. 
Ainsi, ils sont pour la plupart formés au technique de l’hypnose Ericksonienne. La mise en place de cette technique est une réelle plus-value pour la prise en charge de nos patients, rendant ainsi possible dans les meilleures conditions la réalisation d’un examen pour les plus anxieux. 

 

Médecine nucléaire à l'ICM

 

Les examens pratiqués en médecine nucléaire

TEP Scan

  • TEP au FDG (analogue du glucose) et autres marqueurs (F-Choline,…) F-DOPA ; couplée à un scanner, c’est un examen particulièrement performant dans le bilan d’extension des cancers.

Plus d'informations sur le TEP SCAN

Scintigraphies

Echographies et cytoponctions de la thyroïde :  

  • L’échographie est le meilleur examen pour analyser les caractéristiques des nodules (taille, forme, densité, présence éventuelle de microcalcifications), rechercher la présence de ganglions associés, et le cas échéant poser l’indication de cytoponction en cas de suspicion.

L’échographie est un examen indolore et non invasif qui consiste, à l’aide d’une sonde posée sur le cou du patient en position allongée , à visualiser la glande thyroïde par le biais d’ultrasons.  

  • La cytoponction consiste à introduire, sous guidage échographique, une aiguille très fine dans le nodule afin d’en analyser le contenu et ainsi de déterminer la nature bénigne ou maligne du nodule. Cet examen peut est réalisé dans le service de médecine nucléaire ou en radiologie. Si les résultats sont en faveur d’un nodule suspect, ou malin, la première étape sera la prise en charge chirurgicale du nodule.

Consultations de maladies thyroïdiennes  

Outre son expertise en matière d’échographie et de cytoponction thyroidienne, l'endocrinologue de l'ICM est spécialisée dans la prise en charge (diagnostic et traitement) des affections bénignes et malignes de la thyroïde. 
Les maladies bénignes de la thyroide comportent les nodules et les dysfonctionnements thyroidiens : hypo et hyperthyroidies. 
L’hypothyroïdie nécessite le plus souvent une supplémentation en hormones thyroïdiennes. 
L’hyperthyroïdie peut être traitée par médicaments, chirurgie ou irathérapie (Iode 131) selon les cas. L’endocrinologue déterminera le meilleur traitement adapté à chaque patient.
Le cancer thyroïdien est une affection maligne qui nécéssitera une prise en charge spécifique. Après la phase de traitement initial, un suivi endocrinologique spécifique, en lien avec le médecin traitant, sera instauré.

Notre endocrinologue travaille en étroite collaboration avec les médecins généralistes et spécialistes du secteur hospitalier et libéral.

Le cancer de la thyroïde 

Les traitements pratiqués en médecine nucléaire

Médecine nucléaire à l'ICM

 

La Radiothérapie Interne Vectorisée (RIV) ou radiothérapie métabolique consiste à délivrer de manière ciblée des rayonnements ionisants à visée thérapeutique à l’aide de médicaments radiopharmaceutiques (MRP). Différents types de radionucléides peuvent être utilisés pour délivrer des rayonnements :

  • β- (comme l’Iode 131 ou le Lutetium 177) ,
  • alpha (comme le Radium 223).

Ils vont cibler les cellules tumorales soit directement (comme l’iode pour le cancer de la thyroïde), soit par le biais d’un vecteur (peptide, anticorps). 

Une consultation préalable avec un médecin du service aura lieu systématiquement avant ce type de thérapie.

A l’ICM, la RIV est proposée dans les pathologies suivantes :

> avec métastases osseuses symptomatiques : le Xofigo® (Radium 223) peut être proposé dans le cadre d’essais cliniques.
> prochainement, la thérapie par ligands du PSMA marqués au Lutetium 177 (non encore disponible).

Prise de rendez-vous en médecine nucléaire

Le secrétariat est ouvert de 7h30 à 17h du lundi au vendredi. Les rendez-vous sont pris par téléphone au 04 67 61 31 90 ou par fax au 04 67 61 30 59.

Pour les rendez-vous de TEP scan, un formulaire de demande d’examen sera rempli et faxé par le médecin prescripteur au secrétariat.

Pour prendre rendez-vous pour le TEP scan : 04 67 61 31 15.

Important

Le jour de l’examen, apportez votre carte vitale, carte de mutuelle, pièce d’identité, nécessaires pour faire vos étiquettes aux admissions (accueil Bâtiment A, à l’entrée à gauche). Pensez également à vous munir des résultats d’examens récents (prises de sang, examens d’imagerie…).

Documents utiles

Consignes pour le traitement par irathérapie en «chambre protégée»
pdf 520.35 Ko
Télécharger
Scintigraphie TEP Choline
pdf 1.46 Mo
Télécharger
Scintigraphie TEP FDG
pdf 3.35 Mo
Télécharger
La cytoponction thyroïdienne
pdf 636.06 Ko
Télécharger
Irathérapie pour hyperthyroïdie
pdf 705.38 Ko
Télécharger
Scintigraphie osseuse
pdf 141.09 Ko
Télécharger
Scintigraphie cardiaque
pdf 144.38 Ko
Télécharger
Scintigraphie hépatique
pdf 105.29 Ko
Télécharger
Lymphocintigraphie des membres
pdf 106.13 Ko
Télécharger
Lymphoscintigraphie du sein
pdf 1.02 Mo
Télécharger

Comment se déroule un Tep Scan à l'ICM ?

J’avais beaucoup d’appréhension avant de faire ma scintigraphie. On m’a bien expliqué avant l’examen ce qui allait se passer et maintenant je viens en toute confiance.

Martine
Lire d'autres témoignages

La médecine nucléaire en images

médecine nucléaire ICM
médecine nucléaire ICM
médecine nucléaire ICM
médecine nucléaire ICM
médecine nucléaire ICM
médecine nucléaire ICM

Les réponses à vos questions

Une équipe très professionnelle et humaine Avec cette maladie, c’est super réconfortant.

Franck
Lire d'autres témoignages
arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube