Recherche en Sciences Humaines et Sociales

La finalité de la recherche en sciences humaines et sociales consiste à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille en cancérologie.

La recherche en Sciences Humaines et Sociales (SHS) réunit des cliniciens et chercheurs aux expertises complémentaires en psychologie, santé publique, éducation pour la santé, nutrition clinique, soins de support et activité physique dont les actions contribuent à une approche globale de la prévention et de la prise en charge du cancer.

Les objectifs sont de :

  • Développer et valider des outils d’évaluation par l’adaptation culturelle d’outils existants et/ou la construction d’outils standardisés (coping, soutien social, qualité de vie).
  • Identifier les déterminants psychologiques pouvant expliquer l’ajustement émotionnel et les trajectoires de qualité de vie des patients atteints de cancer et de leur famille.
  • Identifier des profils à risque et développer des interventions psycho-sociales pour les patients et leurs proches.

La recherche en SHS est développée par le département prévention Epidaure de l’ICM, par le Département soins de support de l’ICM, en partenariat avec la recherche clinique de l’ICM, l'Unité de biométrie de l’ICM et avec le Laboratoire Epsylon, Université Paul Valéry Montpellier 3 & Université de Montpellier.

Les recherches en cours

Trajectoires de Qualité de vie

(Responsable F. Cousson-Gélie, Epidaure, ICM)

L’objectif est d’identifier des trajectoires de qualité de vie chez des patientes atteintes d’un cancer du sein et identifier les déterminants psychologiques associés à la qualité de vie (soutien social, dépression, optimisme…).

Au total, 200 patientes de l’ICM sont évaluées tous les 6 mois durant 2 ans afin de répondre à ces objectifs.

Cette recherche est une étude ancillaire à un essai clinique intitulé Biorise dont l’ICM est le promoteur. (Grant SIRIC « INCa-DGOS-Inserm 6045 », partenariat Épidaure-ICM (F. Baguet) Epsylon, Université Paul Valéry Montpellier 3 (G. Broc, B. Porro)).


COLOFIGHT

(Resp. F. Cousson-Gélie, Epidaure, ICM & L. Baussard, Université de Nîmes)

Dans une précédente étude observationnelle, nous nous sommes intéressés aux trajectoires de fatigue chez des patients suivis en chimiothérapie pour un cancer colorectal métastatique.

Il s’avère que dans cette population, 4 profils distincts de fatigue ont été identifiés :

  • 33% des patients ne rapportent aucune fatigue,
  • 12% ont une fatigue en augmentation,
  • 48% souffrent d’une fatigue moyenne et stable,
  • 6% évoquent une fatigue intense.

Nous avons pu montrer une association entre chaque trajectoire et les courbes de survie, à savoir qu’une fatigue intense est associée à une mauvaise survie. De plus, nous avons pu repérer des déterminants psychosociaux à cette fatigue : une détresse émotionnelle importante, un mauvais ajustement (stratégie de coping inadapté) et un faible contrôle perçu sur l’évolution de la maladie (Baussard et al., 2018). Or, nous savons que des programmes d’interventions psychosociales peuvent agir sur ces variables.

L’objectif de Colofight est d’étudier  la faisabilité de deux interventions standardisées visant la réduction de la fatigue chez des patients atteints de cancer colorectal métastatique par rapport à la prise en charge standard. Une des deux interventions sera axée sur l’hypnose seule tandis que l’autre combinera Thérapie Comportementale et Hypnose.

Cette étude est soutenue par le SIRIC de Montpellier (Grant INCa DGOS, INSERM 6045).

Publications

  • Cette liste présente les publications des études précédentes réalisées.
    • Porro, B., Bertin, M., Antignac, A. B., Petit, A., Cousson-Gélie, F., & Roquelaure, Y. (2019). Assessment of psychosocial dimensions of return to work after a cancer diagnosis: Current perspectives and future opportunities. Psycho-Oncology, 28:2429-31. doi: 10.1002/pon.5235
    • Porro, B., Michel, A., Zinzindohoué, C., Bertrand, P., Monrigal, E., Trentini, F., Cousson-Gélie, F. (2019) Prise en charge psychologique des femmes ayant un cancer du sein. Quelles différences interindividuelles sur le développement post-traumatique durant la première année suivant le diagnostic ? Psycho-Oncologie, 13, 168-172
    • Porro, B., Michel, A., Zinzindohoué, C., Bertrand, P., Monrigal, E., Trentini, F., Baussard, L., & Cousson-Gélie, F. (2019). Quality of life, fatigue and changes therein as predictors of return to work during breast cancer treatment. Scandinavian Journal of Caring Sciences. Doi:10.1111/scs.12646
    • Mas, S., Le Bonniec, A., Cousson-Gélie, F. (2019). Why do women fast during breast cancer chemotherapy? A qualitative study of the patient experience. British Journal of Health Psychology, DOI: 10.1111:bjhp.12358 
    • Baussard, L., Carayol, M., Porro, B., Baguet, F., & Cousson-Gélie, F. (2018). Fatigue in cancer patients: Development and validation of a short form of the Multidimensional Fatigue Inventory (MFI-10). Eur J Oncol Nurs, 36, 62-67. doi: 10.1016/j.ejon.2018.07.005
    • Baussard, L., Stoebner-Delbarre, A., Bonnabel, L., Gastou, A., Huteau, M. E., & Cousson-Gelie, F. (2017). Development and validation of the Daily Fatigue Cancer Scale (DFCS): Single-Item Questions for Clinical Practice. European Journal of Oncology Nursing 26 (2017), 42-48
    • Gouveia, L., Lelorain, S., Brédart, A., Dolbeault, S., Bonnaud-Antignac, A., Cousson-Gélie, F., Sultan, S. (2015). Oncologists' perception of depressive symptoms in patients with advanced cancer: Accuracy and relational correlates, BMC Psychology, 11; 3(1):6. doi: 10.1186/s40359-015-0063-6
    • Allart, P., Porro, B., Baguet, F., Michel, A., Cousson-Gélie, F. (2015). Haematological cancer and quality of life: A systematic literature review. Blood Cancer Journal, 5, 1-10. doi: 10.1038/bcj.2015.29
    • Cousson-Gélie, F. (2014). Evolution du contrôle religieux la première année suivant l’annonce d’un cancer du sein : quels liens avec les stratégies de coping, l’anxiété, la dépression et la qualité de vie ? Psychologie française, 59 :331-41. DOI :10.1016/j.psfr.2012.01.001
    • Lafaye, A., Petit, S., Richaud, P., Houédé, N., Baguet, F., Cousson-Gelie, F. (2014). Dyadic effects of coping strategies on emotional state and quality of life in prostate cancer patients and their spouses. Psycho-oncology, 23:797-803. DOI:10.1002/pon.3483
    • Lelorain, S., Brédart, A., Dolbeault, S., Cano, A, Bonnaud-Antignac, A., Cousson-Gélie, F., Sultan, S. (2014). How can we explain physician accuracy in assessing patient distress? A multilevel analysis in patients with advanced cancer. Patient Education and Counseling, 94(3):322-7
    • Cousson-Gélie, F., de Chalvron, S., Zozaya, C., Lafaye, N. (2013). Structural and reliability analysis of Quality of Relationship Index in cancer patients. Journal of Psycho-social Oncology, 31, 153-167
    • Lafaye, A., de Chalvron, S., Houédé, N., Eghbali, H. Cousson-Gélie, F. (2013).The Caregivers Quality of Life Cancer index scale (CQoLC): an exploratory factor analysis for validation in French cancer patients’ spouses. Quality of Life Research, 22(1):119-122
    • Cousson-Gélie, F., Sordes-Ader, F. (2012). Psychologie de la santé et cancers : quels apports et quelles perspectives ? Psychologie Française. doi:10.1016/j.psfr.2012.03.001
    • Cousson-Gélie, F. (2012). Évolution du contrôle religieux la première année suivant l’annonce d’un cancer du sein : quels liens avec les stratégies de coping, l’anxiété, la dépression et la qualité de vie ? Psychologie Française. doi: 10.1016/j.psfr.2012.01.001
    • Cousson-Gélie, F., Bruchon-Schweitzer, M., Atzeny, T., Houédé, N. (2011). Evaluation of a psychosocial intervention on social support, perceived control, coping strategies, emotional distress, and quality of life of breast cancer patients. Psychological Reports, 108, 3, 923-942.
arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube