Innovation , Soins

Innovation en médecine nucléaire pour nos patients

Grâce à l’installation d’un générateur de Gallium 68 dans notre département de Médecine Nucléaire, les possibilités de détection et de suivi des tumeurs, exprimant les récepteurs de la somatostatine, sont fortement renforcées. C’est une avancée pour le traitement des patients.

Depuis fin novembre 2020, 38 patients ont bénéficié de cette prise en charge spécifique réalisée par l'équipe de la médecine nucléaire.

Le 68Ga-Dotatoc est un analogue synthétique de la somatostatine marqué au 68Ga. Il se fixe sur les récepteurs de la somatostatine. Ces récepteurs sont surexprimés par les tumeurs neuroendocrines (TNE) bien différenciées.

Grâce au fruit d'un travail pluridisciplinaire et à l'implication de toute l'équipe, la TEP-Ga68 Dotatoc est utilisé maintenant en remplacement de l'Octréoscan® pour plusieurs indications :

  • caractérisation et bilan d'extension des TNE
  • recherche des récidives
  • évaluation de la réponse thérapeutique
  • bilan théranostique avant radiothérapie interne vectorisée par Lutathéra®

La TEP au Ga68 - Dotatoc est supérieur à l'Octreoscan® en performances diagnostiques lié à la technologie TEP avec une meilleure résolution spatiale et lié au radiotraceur qui présente une meilleure affinité et un spectre plus large pour les récepteurs de la somatostatine.

La TEP au Ga68 - Dotatoc a des avantages pour le confort du patient qui sera présent dans le département de Médecine Nucléaire environ 2h versus 2 jours consécutifs pour l’Octreoscan®.  Le radiotraceur est administré par voie intraveineuse. L’acquisition des images est réalisée 1h après l’injection et dure environ 15 minutes versus 1h environ pour l’Octreoscan®. Le jeune et la prise des laxatifs avant l’examen ne sont pas nécessaires. Enfin, l’irradiation est moins importante par rapport à l’Octreoscan®. 

Des nouvelles perspectives s’ouvrent également pour la prise en charge des patients atteints d’un cancer de la prostate avec la TEP au Ga68 - PSMA (Prostate Spécifique Membrane Antigène), radiotraceur actuellement en ATU (autorisation temporaire d’utilisation), indiqué devant une récidive biologique (augmentation des PSA) et quand la TEP à la F-Choline est négative. Cet examen est envisagé dans un futur proche à l’ICM. 

arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube