Radiothérapie stéréotaxique

Une méthode de traitement de haute précision.

La radiothérapie stéréotaxique permet de traiter des tumeurs primitives ou secondaires au niveau cérébral ou extra-cérébral (radiothérapie stéréotaxique extra-cranienne).

La radiothérapie stéréotaxique : une précision millimétrique

La radiothérapie stéréotaxique est une technique qui emploie de nombreux faisceaux afin d’irradier de manière très sélective un volume cible de taille limitée, avec une précision millimétrique. La majorité des traitements s’effectue au moyen de faisceaux de photons issus d’un accélérateur de particules émettant des rayons X de haute énergie et tournant autour de la cible à traiter.

précision du positionnement lors d’une séance stéréotaxique sur le MRIdian

Réalisée de manière entièrement ambulatoire et non-invasive, la stéréotaxie vient en complément ou en alternative à d’autres techniques anti-cancéreuses (chirurgie, radiologie interventionnelle, chimiothérapie, thérapies ciblées). Elle permet également de proposer un traitement à but curatif à des patients qui n’avaient jusqu’alors pas de possibilités thérapeutiques. Les traitements peuvent s’effectuer en une seule séance ou être fractionnés en plusieurs. Ils sont actuellement réalisés à l’ICM sur MRIdian (ViewRay) ou sur Varian Novalis Truebeam STX.

Jusqu’à il y a quelques années, la radiothérapie stéréotaxique n’était applicable qu’au traitement de petites lésions situées dans le crâne, et en alternative à la chirurgie : la radiothérapie stéréotaxique intra-crânienne. Mais avec les récentes avancées technologiques en robotique et en imagerie, celle-ci s’est généralisée au reste du corps et s’applique à des lésions de tailles plus importantes grâce à la limitation de la dose délivrée aux organes à risques adjacents.

La radiothérapie stéréotaxique extra-crânienne présente des analogies avec la radiothérapie stéréotaxique intra-crânienne. Elle permet de délivrer une dose élevée de radiations dans une cible de petit volume, en utilisant un petit nombre de fractions (1 à 10 séances de 6 à 20-30 Gy), avec un degré élevé de précision. En effet, la technique utilisée à l’ICM permet de réaliser des images radiologiques prises pendant la délivrance du traitement pour connaître avec précision la position de la tumeur, mais aussi d’asservir les traitements aux mouvements notamment respiratoires des patients.

Grâce à cette technique d’irradiation de haute précision, l’équipe du service de radiothérapie traite les tumeurs primitives ou oligométastatiques (peu de métastases) de petites tailles, qui sont situées dans ou à proximité d’organes critiques. Il s’agit du foie, de la prostate, des poumons, des surrénales, des os et des ganglions.

coopération des professionnel lors d’un traitement adaptatif ICM

Le service de radiothérapie de l’ICM pionnier au niveau français et européen

La radiothérapie stéréotaxique nécessite une grande coopération des différents acteurs du service de radiothérapie (médecins, physiciens, manipulateurs, dosimétristes…), et une précision à toutes les étapes de traitement, de la préparation à la réalisation des séances. Le service de radiothérapie de l’ICM est pionnier au niveau français et européen dans le développement technologique, et possède une grande expérience dans la réalisation des traitements stéréotaxiques. Il pratique également la radiothérapie adaptative qui permet de réadapter au quotidien le traitement aux variations anatomiques de positionnement des organes internes et de la tumeur.

arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube