Recherche

Essai clinique BIO-PSY

« BIO-PSY » est une étude sur le Monitorage de la douleur après biopsie mammaire intégrant l’apport de la e-santé. Elle vise à s’intéresser aux symptômes tels que les patientes les vivent.

Chaque année, environ 1 500 biopsies mammaires sont réalisées dans le service de radiologie de l’ICM. Cet examen, relativement simple pour le radiologue, peut néanmoins être source d’anxiété majeure pour les patientes.

Limiter l’appréhension, l’inquiétude et l’anxiété générées par la suspicion d’un cancer du sein et par les douleurs liées à la biopsie devrait faire partie intégrante du parcours de soin.

Par ailleurs, le fait de s’intéresser aux symptômes tels que les patientes les vivent elles-mêmes, améliore leur autonomisation et leur ajustement au stress. Les patientes ont la possibilité de déclarer leurs symptômes grâce à des systèmes informatiques connectés, appelés les « Patient Reported Outcomes » (e-PRO). 

Les e-PRO incitent les cliniciens à intensifier la gestion des symptômes. Ils améliorent le contrôle des symptômes et favorisent la communication patiente-clinicien. 

Or, on sait qu’une meilleure communication entre les patientes et le personnel médical engendre une moindre anxiété après une biopsie et que l’anxiété est liée à la douleur. 

Pris dans leur ensemble, tous ces éléments ont encouragé à intégrer les e-PRO dans l’accompagnement de la douleur et de l’anxiété des patientes pour qui une biopsie est indiquée. C’est de là qu’est né le projet.

L’essai clinique « BIO-PSY », est donc le fruit d’une collaboration entre un radiologue, le Dr Stéphanie Nougaret et une psycho-oncologue, le Dr Estelle Guerdoux. Toutes deux proposent d’intégrer deux types d’intervention e-santé: des e-PRO recueillis par smartphone (ou tablette), mais aussi, des PRO recueillis en consultation téléphonique (avec une professionnelle), ce qui valorisent la communication humaine entre le personnel médical et la patiente.

Ainsi, l’objectif de cet essai est de comparer le bénéfice de ces 2 modalités, par rapport au suivi standard, sur l’intensité de la douleur 4 jours après une biopsie mammaire. 
Les inclusions ont démarré depuis le mois de mars 2021 au sein du service de radiologie de l'ICM, grâce à la mobilisation de toute l'équipe, l'aide de la recherche clinique et d'une neuro-psychologue, Louise Coutant. 
A noter que les premières inclusions sont marquées par un vif intérêt et une grande appréciation des patientes.

Ce projet a reçu le soutien financier de la Ligue Contre le Cancer.  

 

arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube