Curiethérapie

La curiethérapie est une technique de radiothérapie interne permettant d'optimiser la dose à la tumeur tout en protégeant les organes sains avoisinants.

L'ICM est le seul établissement référent de l'Occitanie-Est dans le domaine de la curiethérapie. Un service d'hospitalisation dédié prend en charge les curiethérapies de patients atteints du cancer du col utérin, de cancer de la prostate, de cancer du canal anal et d’autres pathologies plus rares.

Qu'est-ce que la curiethérapie ?

La curiethérapie est une technique de radiothérapie interne. La source des rayons est implantée dans l’organisme, au contact de la tumeur. Cette technique permet de délivrer une dose complémentaire tout en optimisant la protection des organes sains avoisinants.
Elle est utilisée pour traiter des tumeurs situées dans certaines zones du corps : utérus, vagin, prostate, anus, tumeurs ORL, sein, peau.

Un département régional de Curiethérapie à l'ICM

Un département régional de Curiethérapie

Une des missions de ce département est de recevoir en consultation et de traiter en curiethérapie pelvienne les patientes venant des 5 départements d’Occitanie-Est, en réseau avec les oncologues radiothérapeutes des 5 centres de traitements de radiothérapie de la région.

Les oncologues radiothérapeutes réalisant ces curiethérapies sont membres de la Société Francaise de Radiothérapie Oncologique (SFRO) et participe activement au groupe de Curiethérapie.

 

Votre prise en charge à l'ICM

En consultation, le médecin oncologue radiothérapeute et l’infirmière vous donneront des informations sur les objectifs et le déroulement de votre traitement par curiethérapie, répondront à vos questions et vous remettront des documents écrits spécifiques à chaque pathologie.

La radioactivité locale n’est présente qu’au moment des séances lorsque vous êtes seul(e) dans votre chambre ou dans la salle dédiée au bloc opératoire. Lors de votre retour à domicile il n’y a aucune consigne particulière, aucun risque pour votre entourage.

Le service d'hospitalisation pour la curiethérapie

Un service d'hospitalisation dédié à la curiethérapie

Un service d’hospitalisation dédié à cette technique prend en charge les curiethérapies de patients atteints du cancer du col utérin, de cancer de la prostate, de cancer du canal anal et d’autres pathologies plus rares. Ce service accueille environ 150 patientes par an.

Le service est ouvert 24h/24, 5 jours sur 7, du lundi 6h au vendredi 20h. 

Découvrir le service de médecine

Curiethérapie gynécologique

Deux types de curiethérapie en gynécologie :

1/ Curiethérapie PDR

Dans les cancers du col utérin ou du vagin, on réalise une curiethérapie pulsée PDR parfois réalisée en haut débit de dose HDR

La curiethérapie PDR est une technique de radiothérapie interne au niveau du col utérin. Elle complète la dose délivrée au préalable par la radiothérapie et protège les organes autour de la tumeur (rectum, vessie et intestin grêle). Elle est réalisée le plus souvent 2 semaines après la fin de la radiothérapie.
Il existe plusieurs techniques de curiethérapie : endocavitaire, interstitielle…
Dans le service de radiothérapie de l’ICM, l’oncologue radiothérapeute place un applicateur dans lequel va circuler une bille d’Iridium de 3 mm. Chaque pulse dure de 20 à 45 minutes ; un pulse est délivré toutes les heures de 8h à 20h.
Du fait de l'utilisation de matériel radioactif, les visites ne sont pas autorisées

Pour les curiethérapies PDR, après la mise en place des applicateurs sous anesthésie générale, l’hospitalisation de 2 à 6 jours se fait dans une chambre seule équipée d’une télévision et accès Internet dans le service de Médecine A1.

2/ Curiethérapie HDR

Dans les cancers de l’endomètre en post opératoire et certaines tumeurs du col, on réalise une curiethérapie à haut débit de dose HDR, sans hospitalisation, en ambulatoire

La curiethérapie HDR est une technique de radiothérapie interne qui traite le fond vaginal sur ± 2,5 cm de haut et ± 5 mm d’épaisseur et protège les organes autour de la tumeur (rectum, vessie et intestin grêle).

Il existe plusieurs cas de figure :

  • Curiethérapie HDR réalisée en 4 séances (2 séances/semaine), 8 semaines après la chirurgie,
  • Radiothérapie (5 jours/semaine pendant 5 semaines) + Curiethérapie HDR (2 séances en ambulatoire),
  • Autres cas de figure : selon le dossier médical.

Plusieurs techniques de curiethérapie existent : endocavitaire, interstitielle…
Dans le service de radiothérapie de l’ICM, l’oncologue radiothérapeute place un applicateur où circule une bille d’Iridium de 3 mm.

Ce traitement de curiethérapie HDR est réalisé en ambulatoire, dans la salle de curiethérapie situé au rez de chaussée de l’ICM, entrée A.

Contacts

  • Secrétariat : 8h30-17h30 / Sophie Bardès - Laurence Jousset
  • Equipe médicale : Dr Sylvain Demontoy
  • Physiciens : Sébastien Simeon- Pierre Debuire
  • Hospitalisation Médecine A1 24h/24h :  IDE- Gaelle Barre

 

La prise en charge des cancers gynécologiques

Documents à télécharger

Se préparer à une curiethérapie gynécologique HDR
pdf 151.66 Ko
Télécharger
Se préparer à une curiethérapie gynécologique PDR
pdf 154.12 Ko
Télécharger

Curiethérapie de la prostate

Elle peut être appliquée comme traitement exclusif pour traiter des cancers de la prostate à faible risque de récidive.
Dans les cancers à risque intermédiaire ou à haut risque elle est proposée en association avec des séances de radiothérapie externe.
Elle est indiquée en cas de récidive intra prostatique après radiothérapie externe déjà réalisée.

Le traitement est réalisé en haut-débit de dose :  après mise en place de manière temporaire et sous anesthésie générale de cathéters dans la prostate, guidée par échographie, une microsource d'Iridium 192 délivre la dose prescrite.


Contacts

  • Secrétariat : 8h30-17h30 / Audrey Preget - Sophie Bardès au 04 67 61 31  32
  • Equipe médicale : Dr Carmen Llacer Moscardo –  Dr Sylvain Demontoy
  • Physiciens : Pierre Debuire - Dorian Trauchessec
  • Hospitalisation Médecine A1 24h/24h : IDE - Gaelle Barre
     

La prise en charge du cancer de la prostate

 

Curiethérapie du canal anal

Après une première séquence de radiothérapie externe (5 semaines ) et une pause d’environ 2- 3 semaines , elle permet de délivrer un complément de dose d’environ 15 Grays,  très ciblé (boost) sur la zone d’implantation de la tumeur dans le canal anal. On utilise, le plus souvent, une technique à bas débit de dose pulsé (PDR).

En pratique, des guides porte-sources sont posés par le médecin radiothérapeute, au niveau de l’anus, sous une courte anesthésie générale. Ce matériel est laissé en place et un scanner balistique est réalisé immédiatement après la sortie du bloc, avant le retour dans la chambre d’hospitalisation.

Le traitement est délivré de manière pulsée toutes les heures entre 8h et 20h dans une chambre dédiée.  Il dure 2 à 3 jours.
Du fait de l'utilisation de matériel radioactif, les visites ne sont pas autorisées. Vous serez hospitalisé(e) pour cela dans une chambre seule, équipée d’une télévision et accès Internet (Service de Médecine A1, entrée A) et serez revu, au décours, en consultation par le médecin radiothérapeute 3 semaines après cette curiethérapie.

La curiethérapie de bas débit de dose est un outil thérapeutique important dans la prise en charge des cancers de l’anus localisés. Elle permet d’obtenir un taux de contrôle local de la maladie optimal pour ces petits stades.

Contacts

  • Secrétariat : 8h30-17h30 / Laetitia Franconi - Sophie Bardès
  • Equipe médicale : Dr Claire Lemanski - Dr Sylvain Demontoy
  • Physiciens : Sébastien Simeon- Pierre Debuire
  • Hospitalisation Médecine A1 24h/24h : IDE - Gaëlle Barre 

La prise en charge du cancer du canal anal

Pour les curiethérapies du sein, de la peau et ORL, nous référons les patients aux centres les réalisant.

arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube