Header icon

Cancer de l'estomac Prise en charge

Centre expert dans les cancers de l'estomac, l'ICM propose une prise en charge globale, de la phase diagnostique, thérapeutique jusqu’au suivi après traitement.

Notre établissement est un centre de référence dans la prise en charge du cancer de l'estomac à Montpellier. Les équipes de l'ICM mettent tout en oeuvre pour vous assurer une qualité optimale des soins.
L’Institut propose à chaque patient le traitement le mieux adapté à sa situation grâce à une prise en charge multidisciplinaire, à des traitements spécifiques et un accompagnement personnalisé.

La prise en charge du cancer de l'estomac fait intervenir différents acteurs (chirurgiens, radiothérapeutes, oncologues) qui sont tous regroupés sur un même site. Chaque patient  est traité de manière personnalisé et peu bénéficier de thérapies innovantes.

Celui-ci peut être évoqué devant les symptômes suivants : douleurs chroniques localisées à la partie haute de l’abdomen (épigastralgies), nausées et vomissement répétés, lenteur de digestion, blocages alimentaires, altération de l’état général (perte d’appétit, fatigue, amaigrissement), saignements digestifs ou anémie.

La réalisation d’une endoscopie digestive gastrique permet ensuite de visualiser la zone malade, tout en permettant la réalisation de prélèvements (des biopsies) pour aboutir au diagnostic de certitude. D’autres examens d’imagerie (scanner, echo-endoscopie, TEP-scan) voire dans certains cas une cœlioscopie exploratrice peuvent ensuite être programmés afin d’évaluer l’extension de la maladie.

Le choix des traitements est adapté à chaque patient en fonction du degré d’extension de la maladie, de la localisation du cancer sur l’estomac, et de l’état nutritionnel du patient. Pour les patients qui présentent une maladie étendue, le choix du traitement pourra également dépendre de la biologie de la tumeur.

Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

La proposition de traitement est discutée à l’occasion d’une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) laquelle réunit chaque semaine plusieurs médecins de spécialités différentes (chirurgiens, radiothérapeutes, oncologues, gastroentérologue, radiologue, etc..). Votre médecin référent à l’ICM est ensuite en mesure de vous confirmer la proposition thérapeutique qui vous est faite et un compte-rendu de RCP est transmis à votre médecin-traitant.

Dans les cas de cancers localisés, le traitement de référence repose sur la chirurgie (la gastrectomie). L’étendue de la gastrectomie (totale ou partielle) dépend de la situation topographique de la tumeur sur l’estomac. Dans les cas où la tumeur se trouve à proximité de la jonction entre l’œsophage et l’estomac (jonction œsogastrique ou cardia), le chirurgien pourra être amené à étendre le geste chirurgical à la partie inférieure de l’œsophage. Dans la quasi-totalité des cas le geste chirurgical sera encadré par l’administration d’une chimiothérapie (2 à 3 mois de chimiothérapie préopératoire et 2 à 3 mois de chimiothérapie postopératoire) dont l’objectif est de faciliter la résection complète de la tumeur, de réduire le risque de rechute, et de favoriser les chances de guérison.

Pour les cancers métastatiques, la chimiothérapie administrée seule représente le traitement de référence. Elle peut contribuer à ralentir le développement de la maladie, à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie, en particulier chez les patients dont l’état général est conservé.

arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube