Header icon

Sarcomes et GIST Diagnostic et RCP

L’ICM, un centre expert national labellisé par l’INCa et spécialisé dans la prise en charge des sarcomes et GIST.

Notre établissement est un centre de référence dans la prise en charge des sarcomes à Montpellier. Les équipes de l'ICM mettent tout en oeuvre pour vous assurer une qualité optimale des soins.

Les acteurs de la prise en charge des sarcomes et tumeurs complexes ont mis en place un nouveau parcours de soin, afin d’optimiser la prise en charge des patients adressés à l’ICM.

L’objectif est de limiter le nombre de venues des patients, réduire les délais entre le bilan diagnostique initial et la prise en charge thérapeutique, respecter les recommandations de notre société savante et favoriser une première discussion multidisciplinaire.
Ainsi, le bilan diagnostique initial du patient est réalisé en une journée, gage de qualité et nécessité oncologique indispensable pour un centre expert sarcome.

imagerie médicale à l'ICM

L'avis et la biopsie radiologique

A l’issue de la consultation chirurgicale, le patient est reçu en service de radiologie pour discuter de d’intérêt et des modalités de réalisation d’un prélèvement (biopsie) guidé par l’image (radiologique).

A ce stade, il s’agit de différencier : 

  • les  images faussement inquiétantes qui ne sont pas des tumeurs agressives (pseudo-tumeurs, tumeurs bénignes formelles), 
  • des images suspectes qui peuvent être des tumeurs agressives et en particulier des sarcomes.

Dans le deuxième cas, une biopsie radiologique doit être réalisée par ponction :

  • Pour une image suspecte facilement accessible, le prélèvement est réalisé immédiatement sous contrôle échographique et sous anesthésie locale.
  • Pour une image de prélèvement plus complexe, la biopsie est programmée en prenant en compte sa localisation et le mode de guidage adapté (échographie, scanner), le type de surveillance nécessaire (hospitalisation), l’arrêt éventuel des médicaments à risque hémorragique (anticoagulant, antiagrégant plaquettaire).

En pratique ces prélèvements sont bien supportés, rapides, indolores et ne nécessitent pas de soins infirmiers particuliers après la procédure. Un pansement sec est mis en place pour trois jours après la ponction. La baignade est contre-indiquée pendant cette période.

Dans le cas des tumeurs intéressant les parties molles des parois du tronc et des membres, un repérage du point de ponction est effectué par des minipoints de tatouage. Cela permettra au chirurgien d’enlever la zone concernée à distance si l’analyse de la biopsie motive une ablation large de la tumeur.
Les premiers résultats de l’analyse de la biopsie sont disponibles en 10 à 15 jours. Dans le cas des lésions rares et inhabituelles, le délai peut être rallongé par des analyses ou des avis complémentaires.

L'anatomopathologie spécialisée

Particulièrement délicat, le diagnostic nécessite le savoir-faire d'un centre expert.

La biopsie constitue le premier geste lorsqu’un sarcome est suspecté afin de poser le diagnostic (confirmer le caractère bénin ou malin, établir son origine conjonctive et son agressivité). Elle consiste à prélever une quantité suffisante de tissus tumoraux (par voie percutanée avec repérage échographique ou scanner ou plus rarement chirurgicale). Elle est prise en charge par notre laboratoire d'anatomie et cytologie.
Depuis le 1er janvier 2010, tous les cas de sarcomes doivent être systématiquement relus dans le cadre du réseau RRePS (Réseau de Référence en Pathologie des Sarcomes) dans le but de limiter les erreurs diagnostiques et d’assurer une prise en charge thérapeutique optimale à chaque patient. Notre laboratoire fait partie de ce réseau en tant que centre expert pour la relecture.

Le résultat est consigné dans un compte rendu transmis au médecin qui a pris en charge le patient. Le délai est plus ou moins long selon les cas (second avis, nécessité de biologie moléculaire…) Une fois le diagnostic posé, une décision en RCP post biopsique est prise afin de définir le type de chirurgie et un éventuel traitement adjuvant.

L’intervention chirurgicale pour l’ablation de la tumeur est le traitement de référence au stade initial. La pièce opératoire est étudiée au laboratoire d’anatomopathologie. Le médecin anatomopathologiste rédige un compte rendu précisant le diagnostic en classant la tumeur selon la classification OMS, le grade selon les recommandations d’UNICANCER et les limites d’exérèse. S’il y a eu un traitement néoadjuvant, il évalue le degré de réponse à ce traitement.

Dans un certain nombre de cas, le diagnostic peut nécessiter un avis collégial au sein du réseau RRePS ou des études moléculaires complémentaires.

sarcomes ICM

Le laboratoire de l’ICM au sein de son Unité de Biopathologie procède également à des analyses moléculaires (Hybridation in situ, extraction d’ADN…) pour la recherche d’anomalies spécifiques des tumeurs. Il travaille en collaboration avec l’Unité de Biologie des tumeurs solides du CHU de Montpellier.

Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

Une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) dédiée pour "les sarcomes et tumeurs mésenchymateuses", composée de trois onglets : "diagnostique" ; "thérapeutique" et "pédiatrique". Chaque semaine, une réunion régionale a lieu à l’Institut du Cancer de Montpellier.

  • RCP thérapeutique

    Il s’agit d’une réunion de concertation pluridisciplinaire où il est discuté collégialement la stratégie de traitement des patients atteints de sarcomes ou d’autres tumeurs complexes. 
    Cette réunion est représentée par des experts de chaque spécialité prenant en charge les sarcomes (chirurgiens, oncologues médicaux, oncologues radiothérapeutes, radiologues, pédiatres et pathologistes). Elle est réalisée en collaboration avec le CHU de Montpellier ainsi que le CHU de Nîmes.
     

  • RCP diagnostique

    La rareté, l’hétérogénéité histologique et l’ubiquitarité des sarcomes dans l’organisme rendent la prise en charge de ces tumeurs complexe. Toute tuméfaction des parties molles est potentiellement un sarcome des tissus mous. Ainsi, une expertise radiologique est nécessaire afin de savoir si le patient doit être orienté pour sa prise en charge vers un Centre Expert. En effet, une prise en charge inadaptée peut rendre un patient incurable, et ce dès la biopsie. Etant donné le nombre incident important de tuméfactions des parties molles, un onglet "diagnostic" a été rajouté à la RCP afin de discuter de ces dossiers et d’évaluer ceux qui devront être pris en charge dès la biopsie en Centre Expert. Les radiologues et cliniciens de toute la région peuvent donc soumettre leur dossier par visioconférence pour demander un avis d’expertise.

  • RCP pédiatrique et AJA

    Il a également été ajouté une catégorie « pédiatrie » permettant de discuter des sarcomes pédiatriques et des Adolescents Jeunes Adultes (AJA) en collaboration avec le service d’oncologie pédiatrique du CHU de Montpellier.
    L’ICM travaille en étroite collaboration avec l’équipe mobile du CHU dans la prise en charge des AJA.

    L’adolescence est une période de transition entre l’enfance et l’âge adulte, caractérisée par une maturation progressive, physique, sexuelle, psychologique et sociale. La survenue d’un cancer chez un adolescent ou un jeune adulte va avoir des répercussions et nécessite une prise en charge adaptée aux spécificités de cette tranche d’âge.

    Ce partenariat vise à optimiser la prise en charge de ces jeunes patients avec une double contribution de la cancérologie adulte et pédiatrique, une coordination de l’ensemble des intervenants pour anticiper l’après cancer et une formation des professionnels de santé aux spécificités des 15-24 ans.

    Leurs besoins sont identifiés et les équipes s’assurent de la réalisation de la prise en charge (accompagnement social, soutien psychologique, scolarité, réinsertion professionnelle, préservation de la fertilité et sexualité, addictions, alimentation, activités physiques adaptées, supports d’information pour les jeunes, loisirs, échanges avec ses pairs, associations).

    Contact

    Coordination AJA – équipe mobile, CHU de Montpellier

arrow-leftarrow-rightchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upchevrons-leftchevrons-rightdirectory-placeholderexternal-linkfacebookfooter-bgicon-accounticon-annuaireicon-contrasted-officon-contrasted-onicon-donationicon-downloadicon-mailinstagramlinkedinlogo-choositmore-verticalplaysearchshare-2twitterviadeoxyoutube